Olivier_Fouchard_Variations Colorees - Spectres_image

MAGE ET NON PAS REFLET.

 

 

 ‘To live is to leave traces.’

Walter Benjamin


Note sur un autoportraits devenu photo puis texte :

L'autoportrait ou selfie, se présenter soi même et se représenter, prendre en charge cette besogne sans attendre que quelqu'un d'autre doive le faire ? Se regarder soi même en face tout comme dans un miroir chaque matin (miroir = reflet éphémère et immédiat ) ? Ou plutôt l'image de soi n'étant pas un reflet mais la mémoire de l'expérience : caméra>image> support> durabilité, conservation, trace : désir de prolonger son corps imagé dans le temps, auto-identification et en même temps perte de la ressemblance par modification des paramètres de l'image jusqu'à ce que l'image de soi devienne "méconnaissable" pour soi même ? Non pas la haine de soi mais la tentation iconoclaste (aversion pour les images ou "icônes" au sens religieux du terme ?) cheminement non pas vers une abstraction mais un dé-personnalisation : je est un autre ou je me cache dans une société ou je parait interchangeable et ou mon identité mise en pâture peut échapper au superficiel du vedettariat ? Ainsi l'image de soi deviens celle d'un personnage de fiction à la façon d'un personnage de légende dont les représentations sont légion et qui par le biais du vieillissement, de la chirurgie ou de la mutation sont appeler à évoluer de plus en plus et de plus en plus longtemps et cela dans un avenir proche ou même de façon imminente ou déjà passée pour certains... La trace mémoire de ce qui est appelé à disparaître soi par la mort de l'individu, soi par la disparition pure et simple de l'être humain sous la forme que nous lui connaissons. (?) Mes autoportrait sont la hantise de cet état en devenir. L'image de soi comme preuve que nous avons exister. Subjectivement, j'espère que mes autoportraits ne me servirons plus à rien, objectivement il m'aident à soigner mon ego : Et, cet EGO, nous l'avons tous, et de ce fardeau j'essaye de faire une forme : motif à penser notre devenir .

Mais peut-être un jour tout çà aura disparu et nos traces comme la contemplation de notre perte : narcissisme collectif ? Juste une interrogation sur ce que nous sommes, ce que nous avons été et ce que nous deviendrons : nous en savons que peu de choses...

 

(Olivier Fouchard le 14 octobre 2017 (d'après un texte de Christopher Zimmermann « SCREEN, MIRROR, MASK » lu en cherchant des information sur « Olivier Fouchard » par le biais de « google-images » ou mon nom n'était cité que dessous l'image) . https://cmzimmermann.blogspot.fr/2015/09/screen-mirror-mask-ivac-2015-nicosia.html

 

 

NOUS AUTRES : L'Expo n'est pas terminée....

 

IMG_0440

IMG_0498

IMG_0512

carton invitation_BIANO_1207_v2-1